airpodsavisboite

[Test] AirPods Pro : 120 jours après, quel est le verdict ?

Avis sur les AirPods Pro

Design
7 / 10
7/10
Ergonomie
9 / 10
9/10
Son
9 / 10
9/10
Autonomie
7 / 10
7/10

Summary

Pour faire court, je peux vous dire être absolument conquis par ces AirPods Pro. Je les ai achetés en fin d'année dernière et je ne sors plus de la maison sans. Ils ont clairement gagné leur place dans mon EDC, ça c'est certain ! Compacts, relativement endurants, très polyvalent et produisant un bon son, les AirPods Pro sont une absolue réussite.

Les AirPods… Ceux qui me connaissent savent ce que j’en pense… Oui j’ai été le premier à les critiquer et surtout à me moquer ouvertement des gens qui avaient ces trucs immondes qui pendouillent des oreilles…

A ma décharge, on va parler aujourd’hui des AirPods Pro et non des classiques, qui ont une tige bien plus courte, vu que je me suis arrêté sur ceux-là (autant parce que je trouve ça moche, que parce que les AirPods classiques ne tiennent tout simplement pas dans mes oreilles si je fais le moindre mouvement de tête).

Après plus de 4 mois passés en leur compagnie, quel est donc le verdict sur ces AirPods Pro ?

airpodsavis

Design et ergonomie : plus discrets, plus compacts et meilleure tenue

Commençons par le commencement et parlons un peu contenant. Le boîtier de recharge des AirPods Pro est plus imposant que celui des AirPods classiques et se présente plus en longueur qu’en hauteur. La finition est toujours absolument impeccable et le clapet, qui produit un clac de fermeture très plaisant, ne bouge pas d’un poil. Compatible avec la recharge sans fil, ce boîtier promet 24 h d’écoute supplémentaires quand il est complètement chargé.

Le boitier est brillant, et je n’aime pas particulièrement cet aspect, c’est pourquoi j’ai opté pour un skin dbrand (je vous le recommande si vous souhaitez conserver le format compact des AirPods Pro, mais c’est une vraie galère à poser…). Quand je veux un peu plus de protection, j’alterne entre la coque Spigen (édition limitée iPod mais d’autres existent de toutes sortes) et la plus simple de chez ESR. Ces coques rendent clairement le boîtier moins glissant et salissant qu’il ne l’est, et le protège des griffes et chocs.

Quant aux AirPods Pro en eux-mêmes, ils sont comme je le disais plus discrets que les classiques. La tige dépasse moins, ils sont de type intra-auriculaires donc ils s’insèrent (un peu) dans l’oreille grâce aux embouts fournis (3 tailles) et tiennent extrêmement bien en place comme ça.

Bien que je comprenne bien l’intérêt de la tige pour les gestes et les interactions, je préfère quand même les écouteurs true-wireless sans ces appendices qui dépassent de l’oreille, comme les Samsung Galaxy Buds, les Sennheiser Momentum True Wireless 2 etc. Point positif de ces tiges : les interactions avec les écouteurs n’appliquent pas de pression vers l’intérieur des oreilles, ce qui est appréciable surtout pour des intras.

Ergonomie et encombrement : pratiques à l’utilisation, facilement oubliables en poche

Une fois en place donc, les AirPods Pro ne bougent pas, vous pourriez courir avec je pense mais je n’ai pas osé faire le test pour être honnête, je trouve mes Jabra Elite 45e plus adaptés et plus “réconfortants”. J’ai par contre effectué plusieurs sessions HIIT sans problème avec (merci la certification IPX4 contre les éclaboussures d’eau et de sueur). Si vous recherchez vraiment des écouteurs pour le sport, j’aurais plus tendance à vous renvoyer vers les Powerbeats Pro ou même les Powerbeats (notre test ici).

Lire en plus  Application en double sur votre iPhone ? Voici comment s'en débarrasser

Et tout comme dans l’oreille, une fois dans le boîtier, ils ne bougent pas non plus, les aimants étant suffisamment forts pour les garder en place, même boîtier ouvert et retourné.

Bonus évidemment pour les utilisateurs d’appareils iOS/iPadOS/MacOS/TvOS, avec la possibilité de passer très très facilement d’un appareil à l’autre : de l’iPhone à l’AppleTV puis à l’iPad en quelques clics, ou encore de partager l’audio avec une autre paire d’écouteurs (compatibles). Ca a du bon d’être enfermé.

Son : riche, puissant et équilibré, avec ce qu’il faut comme réduction de bruit active

Venons-en à la partie la plus importante : le son. Parce que oui, de beaux écouteurs qui tiennent bien en place c’est sympa, mais si c’est pour envoyer de la friture dans nos oreilles ça n’en vaut pas la peine.

Une fois donc la configuration intiiale effectuée, vous accédez à la page de réglages des AirPods Pro, qui vous permet de configurer notamment les interactions avec les écouteurs (par pressions au niveau des tiges) : une pression pour play/pause, deux pour l’avance rapide, trois pour revenir en arrière. Une pression longue permet d’accéder à Siri, d’activer/désactiver la réduction active du bruit (ANC). Vous pouvez configurer deux actions longues, une pour chaque écouteur : j’ai mis la bascule entre le mode transparence (qui amplifie les sons alentours pour vous permettre de suivre une conversation ou des annonces) et l’ANC sur la tige gauche et Siri à droite. A noter que si vous n’utilisez qu’un seul des écouteurs, le réglage reste défini.

L’ANC justement, parlons-en. Elle est redoutable. Hier encore en allant faire des courses (avec mon attestation dérogatoire oui) je sors de chez le boucher et je passe devant un chantier routier avec force marteaux-piqueurs et masses. Je remets mes écouteurs en place et en une demi-seconde l’ANC se met en route et m’isole complètement, avant même que la musique ne recommence.

Je dois avouer être bluffé à chaque fois par cette technologie, maîtrisée ici par Apple à la perfection (surtout pour ce qui concerne les bruits en avion par exemple, ou la route, les bruits de voiture etc, un peu moins pour les bruits aigus brefs type hurlements).

Les AirPods Pro délivrent un son équilibré, assez puissant (surtout si vous utilisez l’ANC, ce qui évite de grimper dans les décibels), que ce soit pour de la musique (tous types) ou bien des podcasts. C’est un vrai plaisir d’utiliser ces écouteurs !

Point bonus pour les appels (la plupart de mes interlocuteurs ne savent même pas si je parle via le micro du téléphone ou les AirPods Pro) et la vidéo : que ce soit sur Invidio.us ou sur Netflix via l’AppleTV il n’y a aucun retard de synchronisation entre l’image et le son (tous les écouteurs true-wireless ne sauraient en dire autant, croyez-moi).

Autonomie : correcte mais loin derrière certains

Une note rapide sur l’autonomie, annoncée à 4,5 h d’écoute (voir 5 h sans les modes transparence ou ANC) plus 24 h en plus avec le boîtier. Cinq minutes de charge dans le boîtier fournissent d’ailleurs une heure d’écoute, ce qui peut largement dépanner.

Le bon
  • Son
  • Confort
  • ANC
  • Intégration dans l’écosystème Apple
Le moins bon
  • Boîtier brillant, salissant et glissant
  • Embouts officiels en silicone uniquement

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *