App Store: moins de 1 % des rejets font l'objet d'un appel

Le témoignage de Trystan Kosmynka, l'un des dirigeants de l'App Store, dans la bataille juridique qui oppose Apple vs. Epic, nous révèle plus d'informations sur le processus d'examen de l'App Store.



Dans un nouveau document, Trystan Kosmynka a détaillé qu'environ 5 millions d'applications sont soumises à l'App Store chaque année et que le taux de rejet des applications est inférieur à 40 %. En 2019, 4,8 millions d'applications ont été soumises au processus d'examen de l'App Store, et 36 % d'entre elles - soit environ 1,7 millions - ont été rejetées.


Selon Kosmynka, parmi ces applications rejetées, environ 215 000 ont enfreint d'une manière ou d'une autre les directives d'Apple en matière de confidentialité. Chaque application soumise à l'App Store passe d'abord par une analyse statique et dynamique pour détecter si l'application viole les règles de l'App Store ou utilise des API privées. Il y a également une étape dans le processus pour vérifier si l'application est similaire à une autre disponible dans l'App Store afin d'éviter les escroqueries ou les imitateurs.


Ensuite, il y a le processus d'examen qui compte plus de 500 personnes travaillant à l'examen d'environ 100 000 applications chaque semaine.


Si une application est rejetée, Apple informe le développeur des raisons pour lesquelles l'application n'a pas été approuvée. Le développeur peut soit soumettre à nouveau l'application après avoir répondu aux erreurs signalées par Apple, soit contacter l'entreprise pour demander un appel du rejet. Cependant, Kosmynka dit que moins de 1 % des développeurs font appel d'un rejet.


Vous trouvez le sujet intéressant ? Partagez la news !


Abonnez-vous sur la page FaceBook et Twitter d'AppleGeek !




5 vues0 commentaire